Quelle est la situation actuelle et le besoin non couvert ou mal couvert par les solutions disponibles ?

L’économie collaborative se développe grâce à des sites internet qui :

  • mettent en relation des offres et des demandes issues d’entreprises ou de particuliers
  • sécurisent l’échange par un rôle de tiers de confiance.

Un tiers de confiance est utilise quand l’offreur et le demandeur ne se connaissent pas, mais ont tous deux confiance en un tiers.

Il y a des acteurs bien établis : AirBnB, Uber-POP, Blablacar. Ces marchés sont inatteignables dans un premier temps.

Des acteurs ne font que la mise en relation comme LeBonCoin et l’échange n’est pas sécurisé

Ne pas confondre avec des agents commerciaux comme Booking.com.

Le besoin non couvert concerne toutes les offres et demandes spécialisées, sur des localisations ou dans des activités, pour lesquels le volume des utilisateurs n’est pas suffisant pour justifier l’investissement d’une entreprise.

Le besoin mal couvert concerne le respect de l’indépendance des acteurs.

Les sites centralisés deviennent hégémoniques sur leur cible de marché, imposent leurs propres règles de définition des offres et conditions d’achat, fixent leurs prix de commission sans concurrence, pratiquent l’optimisation fiscale à l’étranger et s’imposent comme tiers de confiance alors que tout le monde ne leur accorde pas sa confiance.

A quelle échelle raisonne t-on ? l'utilisateur final, un groupe d'utilisateurs, un segment d'utilisateurs, une industrie, un projet international ?

TryCoTon est une solution logicielle universelle, candidate pour servir de base à tout projet d’économie collaborative de petite taille ( jusqu’à 10000 offreurs/demandeurs par communauté)

Dans quelle logique économique doit on se situer ? le client achète sa solution, un projet collaboratif est créé, une société de service est créée ?

TryCoTon est un projet collaboratif alimenté par la mise en commun de ressources de développement.

Quelle est l'origine de l'investissement ? le client achète, le client investit en ressources, des clients se regroupent, des acteurs extérieurs investissent ou subventionnent ?

TryCoTon recherche une première mise en application pour une communauté d’échange capable de financer une première version fonctionnelle de qualité POC (Preuve de Concept).

TéléTryton est un exemple de communauté qui pourrait se constituer autour de Tryton et utiliser TryCoTon pour ses relations internes et la réalisation de ses services.

Cette première réalisation doit permettre d’influencer des acteurs extérieurs capables de financer l’amélioration de la solution pour en faire une solution générique sur ce marché.

Qu'apportera la nouvelle solution aux utilisateurs, comment et quand ?

Pour les offreurs et demandeurs, TryCoTon apporte un outil de gestion personnalisable permettant de rejoindre une communauté, de créer son offre, d’accéder aux offres des autres, commander, recevoir, facturer, payer, stocker, destocker et peupler automatiquement une comptabilité. Dans une première version, ces opérations sont réalisables sur un poste bureautique par des utilisateurs qui connaissent l’organisation de la solution. Ces opérations devraient ensuite être réalisables depuis une application spécialisée sur téléphone portable par une personne qui ne connaît aucun des éléments de la solution technique.

Pour les gestionnaires de communauté, TryCoTon est un outil permettant de gérer les adhésions, cotisations ou commissions, de valider les offres et décider de leur mises à disposition des demandeurs et peupler automatiquement une comptabilité. Ces opérations sont réalisables depuis un poste back-office de gestion.

Connaît-on déjà la base technique de la solution ? a t on un choix ? pourquoi du logiciel libre ? veut-on partager la solution ?

La base technique est l’erp libre Tryton dont chaque offreur, demandeur et gestionnaire de communauté dispose d’une instance qui lui est propre.

Il est possible de créer une solution équivalente avec d’autres logiciels de gestion commerciale libre ou non libre pourvu que ses besoins en ressources soient réduits et son interfaçage avec les instances des autres acteurs soit facile.

Le logiciel libre permet de s’affranchir des limitations des licences quand à la duplication du logiciel en grand nombre. A ce titre Odoo ne permet pas de multiplier les instances sans créer un nouveau contrat avec l’éditeur et il en est de même avec de nombreux logiciels propriétaires.

Si la base technique est connue ou pressentie, en quoi consisterait l'élaboration de la solution ?

Pour la gestion de la communauté, il faut définir les classes correspondant aux adhésions des membres et les traitements permettant de transférer les offres des offreurs dans la fonction d’achat des demandeurs.

Pour le tiers de confiance, une plateforme intermédiaire par laquelle l’ensemble des échanges entre acteurs transitent et sont enregistrés.

Pour l’offreur et l’acheteur, il convient d’échanger avec le gestionnaire de communauté pour gérer son abonnement à la communauté.

Pour l’offreur et l’acheteur, le support du protocole EDI permet l’automatisation des échanges commerciaux et financiers, directement ou via le tiers de confiance.

Les actions des demandeurs en priorité devraient être réalisables depuis un téléphone.

Quelle utilité ce projet a pour des acteurs extérieurs ? pour les autres utilisateurs potentiels. Pourquoi doivent ils aider ce projet ?

Pouvoirs publics et politique économique : Certains acteurs sont en charge de dynamiser la prospérité par des actions économiques locales. D’autres sont préoccupés du maintien de compétences et savoir-faire rares qui peinent à trouver leurs emplois.

A une échelle plus répartie et plus massive, le mouvement de numérisation de l’économie se heurte aux difficultés concrètes liées au manque de solutions peu onéreuses permettant de décliner des offres de produits et service sur une échelle restreinte.

Si TryCoTon devient un standard technique, de nombreux acteurs pourront facilement expérimenter, voire réaliser leur transformation numérique.

Comment savoir si une personne extérieure au projet peut lui être utile ?

Si la personne a une des activités suivantes, elle est utile.

  • Dynamiser les jeunes sociétés, autonomes ou accompagnées par des pépinières et incubateurs
  • Agir pour la transformation numérique à destination des bassins d'activité, industrie, services, commerce
  • Proposer des solutions aux associations et fédérations
  • Proposer des services en télé-travail aux nouveaux entrepreneurs, télé-réalisation de tâches opérationnelles et autres services
  • Contribuer au développement de l'économie sociale et solidaire, du télétravail et au retour à l'emploi
  • Développer l'économie collaborative et les circuits courts

Si une personne peut être utile au projet, comment dois je le lui présenter en une phrase ?

TryCoTon est un logiciel libre qui permet d’organiser une communauté d’échange de produits et services en toute autonomie et à moindre coût et qui cherche des contributeurs de toutes sortes

Description de l'innovation

A compléter